Anita - Introduction (2/4)

Publié le par Véronique

Et voila la suite!

 



  • « C' est vraiment sympa de ta part, Nöel », dit Lulu en jouant avec sa mèche, en regardant ce dernier d' un air langoureux.

  • « Qu' est ce que j' ai fait de spécial? »

  • « Tu es vachement plus cool que les autres! La semaine dernière, Olivier ne m' as même pas payé un kebab.. Quelle peste ce type.. »

Noël jeta un coup d' oeil à la poche intérieure de sa veste en jean, plus précisément son porte-monnaie, et soupira. Son démon intérieur, symbolisé par une Anita furieuse, lui ordonnait de quitter les lieux immédiatement. Mais la vue du popotin de la damoiselle était le plus efficace des crucifix.


Il restait malgré tout assez stressé. Noël n' était pas habitué à passer l' après-midi avec une fille qu' il ne connaissait pas, et chercher en permanence un moyen de faire plaisir à Lulu n' était pas de tout repos. Mais pourquoi donc, fallait-il toujours emmener une fille au cinéma, si c' est pour ne pas lui parler pendant au moins une heure et demie? En tout cas, en ce qui concerne le déjeuner, Noël avait remarqué que Lulu ne possédait pas le défaut que Noël avait constaté chez la plupart des filles qu' il connaissait (Le crew d' Anita, qu' il les appelait): Cette fille MANGEAIT lorqu'on lui offrait le repas, et ne se contentait pas de deux feuilles de salades avec une tranche de jambon, régime drastique. D' ailleurs, elle attrappait tout ce qu' elle pouvait attrapper: non seulement elle mangeait beaucoup (et gardait pourtant une ligne impeccable) mais elle ne refusait jamais ce qu' on lui proposait , et parfois même, demandait. Une fois le déjeuner passé et le film fini, Noël n' avait plus d' idée en tête. Ses amis lui avaient bien dit des conseils vieux comme le pape: « Tu la ramènes chez toi et tu donnes! » mais entre des paroles et des actes, il y avait tout une montagne!


  • Hé, Noël! Noël! Tu rêves ou quoi?

  • Désolé, je réfléchissais à un truc.

  • Ah. Au fait, je me demandais: Maintenant qu' on se connait bien, je peux t' appeler Nono?

(Noël, intérieurement: « NON. »

  • Bah, tu fais comme tu veux, mais tu sais, les surnoms et moi... genre joyeux noël tout ca..

  • Bof, t' es pas drôle comme type. Allez viens nono, on va au centre, j' ai deux trois trucs à te montrer.

  • (Anita va se foutre de ma geule..)


Le centre commercial était le premier lieu sur la liste noire d' Anita. Avec ses boutiques de vêtements, ses restaurants abordables et le cinéma à proximité, c' etait le lieu idéal pour rencontrer les personnes qu' « Anita ne souhaitait pas voir ». Surtout avec le début des vacances d' été...Les élèves de son collège passaient très souvent par ici, ayant peu de choses à faire pendant l' après midi. Une des activités favorites d' un de ces groupes d' élèves, uniquement composé de filles, était la « chasse » , comme Anita aimait souvent l' appeler. Leur placement favori était situé à l' arrêt de bus à quelques mètres du cinéma.

Avant d' entrer dans le centre, Lulu demanda à Noël de la rejoindre près de la fontaine en attendant qu' elle revienne d' une pause pipi pressante. La fontaine étant située parrallèlement à la station de bus, les chasseuses repérèrent vite ce qui pourrait être, une future victime.


- » Regarde la bas, C' est pas un type de la classe 3? »

La chasseuse numéro 1, prénommée Aminata, avait reperé sa proie depuis au moins 5 minutes. Elle demanda à Tatiana, sa fidèle subordonnée, de partir en mission afin de ramener à sa chef le numéro de téléphone salvateur.

A vous de voir ce que les chasseuses vont faire! Mettez vos suggestions, vous avez jusqu' au 1° Avril :)

Commenter cet article

cry 01/04/2005 23:38

merci bien! je suis en train d ecrire la suite, et je pense poster quand j aurai fini toute l intro

sam 29/03/2005 06:50

super :D j'adore, j'étais morte de rire en lisant cette intro, c'est très accrocheur !